Aladin 135 - Missiles à 16 ans

Song Rating: 9.22/10

Song lyrics:

[Couplet 1]
Souvent des pensées dramatiques
Me montent à la tête
Jmets des pansements à ma vie
Mais jmonte faire la fête
Des pensées futiles mhabitent
Dépenser sa vie la nuit
Et voir ses sous partir pour la verte
Donc conscient que jai de lempathie pour ma peine
Jsuis constant jai vu en partie ma veine se dégrader alors ma haine
Cest que je me force a mégarer dans les pavés de cette ville où je traîne
Taffer le rap cest bien la nuit jamais dennuie jmenferme
Quand mes pensées me dévisagent
Mon amour, jvais pas me planter dans les virages
Ma ligne de conduite est bonne
Jespère que mon plan B ira et pendant que les condés braillent
Seul dans ma bulle, jai fondé là, toutes mes pensées schizophrènes
Jsuis ce jeunot qui vit au rêve de toutes ces idées qui sommeillent
Lunatique et bipolaire dans ce climat si polaire
Mon âme est si glacée, ma mémoire sest effacée
Observateur
Je vois toutes ces vies gâchées, peut-être que jobserve à tort
Si le rap fait prendre du poids alors je suis obèse à mort
Aladin, N crew
Jmen fous dloseille, bande de conna**es matérialistes
Un son posé le flow est pas total mais tinquiète ma teille arrive
Un regard satanique et ça arrive, ouais pa**e la tise
Que janalyse ma sale vie dgros con hypocrite
Fils dhéros comme Hippolyte
Je fuis les faux depuis que nos vies plaisent aux filles
Et que ma rime fait taire loffice
À toutes ces vies pas trop dociles
Jai vu des gens perdre la boule, devenir fébriles
Et ainsi sredessiner, moi jsuis maboule et jfais style
Alors ma belle jme déshabille
Ma vie cest un dessin miné, parfois jsuis indécent
Je sais jai peur dfinir en psychiatrie avec 2-3 mecs sur le dos
Check, une petite fille qui manime
Mais cest lamour qui tue le fou alors jveux une femme dynamique
Bordel qui mapaise
Mais qui arrête une dynamite
Pendant que se consume la mèche
Tas dla teq, tinquiètes on est là
Des rebonds et des la
Jte fais frémir le faciès, mon ami, à mon avis
Tu sais la vie cest pas trop colorée mais quand cest animée
Jarrive à être moi et franc
Jvis dans ldélire Mononoké,
Avec le film en noir et blanc
Jsuis sûrement pas homologué
Mais aujourdhui moi jôte les gants
Est-ce que tu msuis si jte dis qujai un côté maléfique ?
Que mes gènes étaient allergiques à lamour ?
Jlai a**ez dit
Ce sera dur mais japprécie, si tu pars tu maffaiblis


Jai un regard a**ez gris mais jdonnerai dlamour à mes fils
Jveux pas qutu partes en Amérique
Même amnésique jtoublierai pas
Le pilon est à mes gars ce que mon amour est à toi
Dans lamour dun homme
Y a peu damitié qui résonne
Tes à mes pieds et tu tétonnes
Mais tu tentours que de tes proches
Jte vide les poches avec ma vie
Tes désemparé
Moi jdéfends ma vraie équipe et jvois même pas les gens parler
Cest un ptit son pour mes écorchés vifs
Mes rois et mes reines à fleur de peau, y a trop décorces au fil
Trop dfaux amis qui tflinguent dans ldos
Jattends quon mdise tu pèses cest officiel, pour
Changer le monde, mon but est de brancher les ondes
Pour que les chambres dhôpital ressemblent à celles du Sofitel
Jaiguise mes rimes à lopinel
Assume ma vie de beau minable
Mais jveux pas finir solitaire
Mes potes me font rêver et peuvent même endormir ma peine
En gros ce sont mes somnifères
Avec eux je profite, jerre
Dans les rues de Paname 13
On met des cerveaux sous civières et de notre vaisseau jsuis si fier
Ton rap il pue la mort donc je lappelle cimetière
On est déter et bien trop forts
On envisage pas les si je perds
Y a pas de si je perce
Fais ta musique et ferme ta gueule
Tous ces pd te font la bise que si tu buzzes
Moi javance seul
Et jvous la mets avec ma feuille
Mets pas ta mise sur moi, jsuis pas un produit marketing
En ce moment jsuis hors de moi alors jfais du rap athlétique
Jabats les types avec mon gros joint dcannabis
Et tas pas vu mais janalyse
Jai beaucoup dchatte
Jolies phases à double sens
Les dolipranes me coupent le ventre parce que je suis mieux quand jsuis mal
Je suis attristé par lhomme qui est une critique ambulante
Infatigable dans ses mots cest pas juste physique, lendurance
Quand tu penses au pourquoi du comment
Tu vois que lhomme a peur de son prochain
Donc fait de tout geste une offense
Et léloquence sest étoffée et jai au sang des veines dont jsuis trop fier
Et les trophées pour mes projets sont bien trop faibles
Jsuis pas trop frêle pour ce domaine
Artistique
Jveux de loseille et jen aurai, moi
Jveux pas finir à lIbis

[Outro (x4)]
Cest ma mystique partition
Jai des missiles à seize ans
Et jmimmisce dans la chanson quand jai des mimiques de souffrance

Date of text publication: 16.01.2021 at 00:20